Comptabilisation des stocks & en-cours et des variations de stocks

0
295

Situés dans le Plan Comptable Général dans le bilan au niveau de l’actif circulant (compte de la classe 3 – Stocks & en-encours), les stocks et en-cours de production correspondent aux :

  • Les “stocks” : biens ou services qui seront vendus, en l’état ou bien après avoir participé à un processus de production présent ou futur
    • Marchandises
    • Approvisionnements
    • Produits :
      • Intermédiaires
      • Finis
      • Résiduels
  • Les en-cours : biens ou services en cours de formation qui suivent le processus de production (non encore achevé)

Inventaire

Fonctionnement de l’inventaire

L’inventaire consiste à évaluer, à la fin de l’exercice, la valeur du stock après en avoir réalisé l’inventaire physique. Aucun mouvement n’est donc à constater sur les comptes de stock en cours d’exercice.

Le stock final au dernier jour de l’exercice précédent correspond au stock initial au premier jour de l’exercice en cours. Lors de l’inventaire, il convient donc de procéder aux écriture suivantes :

  • Annulation des stocks initiaux constatés au début de l’exercice
  • Écriture des stocks finaux après inventaire physique en fin d’exercice
  • La différence résultant en une variation de stocks

Valorisation

La question de la valorisation des stocks lors de l’inventaire mérite d’être posée dans la mesure où ils ne sont par définition pas vendus (tout du moins à la fin de l’exercice), mais restent stockés au sein de l’entreprise. On retient donc les valeurs correspondant aux coûts suivants :

  • Les stocks de biens achetés (marchandises, matières premières…) sont évalués au coût d’acquisition.
  • Les stocks de produits et en-cours de production sont évalués au coût de production.

Les coûts en question étant évalués au moyen de l’une des 3 méthodes suivantes :

  • Coût Unitaire Moyen Pondéré (CUMP) fin de période :on évalue la valeur du stock en fin de période après avoir déterminé le coût unitaire moyen pondéré de l’objet du stock en question.
    • (Valeur du stock initial + Valeur des achats) / (Quantité stock initial + Quantité achetée)
  • Coût Unitaire Moyen Pondéré (CUMP) après chaque entrée : on évalue le stock à chaque entrée / sortie. Il faut donc calculer un nouveau coût unitaire à chaque fois qu’intervient une entrée ou une sortie à un prix différent.
    • (Valeur du stock précédent + Valeur des achats) / (Quantité stock précédent + Quantité achetée)
  • “Premier entré, premier sorti” (FIFO) : Pas de calcul à faire dans ce cas, on considère chaque entrée comme un lot ayant une quantité et un coût. Les sorties sont valorisées au prix de l’objet du stock le plus ancien (d’où le nom de la méthode : le premier entré est le premier à sortir) dans la mesure où l’on considère que le lot le plus ancien doit être épuisé avant d’entamer un lot plus récent.

Les variations des stocks

Achats (marchandises, matières premières…)

Les variations se calculent en retranchant le stock final du stock initial :

Stock initial – Stock final = Variation de stock

2 cas de figure sont donc possibles :

  • Variation de stock positive => stock initial > stock final : Cela signifie que l’entreprise a réduit son stock au cours de l’exercice, la variation vient donc minorer les charges constatés par l’entreprise (consommation de stock).
  • Variation de stock négative => stock final > stock initial : Cela signifie que l’entreprise a augmenté son stock au cours de l’exercice, la variation vient donc accroître les charges constatés par l’entreprise (surstockage).

Produits (produits & en-cours)

Les variations de stocks se calculent en retranchant le stock initial du stock final :

Stock final – Stock initial = Variation de stock

2 cas de figure sont donc possibles :

  • Variation de stock négative => stock initial > stock final : Cela signifie que l’entreprise a consommé son stock au cours de l’exercice, la variation vient donc minorer les produits constatés par l’entreprise (consommation de stock).
  • Variation de stock positive => stock final > stock initial : Cela signifie que l’entreprise a augmenté son stock au cours de l’exercice, la variation vient donc accroître les produits constatés par l’entreprise (surstockage).

Traitement comptable

Le traitement comptable des stocks et des en-cours se fait en deux étapes :

  • Premièrement, Annulation des stocks initiaux (cf. balance avant inventaire)
  • Deuxièmement : Création des stocks finaux (cf. inventaire physique)

Pour ce faire, deux types de comptes sont alors mobilisés :

  • A l’actif, le compte de stock :
    • 31 matières premières & fournitures
    • 32 autres approvisionnements
    • 33 en-cours de biens
    • 34 en-cours de services
    • 35 produits
    • 37 marchandises
  • Dans les comptes de gestion, et selon la nature du stock :
    • Compte de charge : Compte Variation des stocks de :
      • 6031 matières premières
      • 6032 autres approvisionnements
      • 6037 marchandises
    • Compte de produit : Compte Variation des stocks de :
      • 7133 en-cours
      • 7134 en-cours de services
      • 7135 produits finis

Annulation du stock initial

L’annulation du stock initial revient à réduire l’actif en constatant par conséquent l’équivalent :

  • d’une charge pour le stock relatif aux matières premières, autres approvisionnements et marchandises
  • d’un produit pour le stock relatif à la production (y compris en-cours)

On crédite donc le compte de la classe 3 puis on débite alors les comptes de variation de stocks de charges et de produits correspondant.

Constatation du stock final

La constatation du stock final revient à augmenter l’actif en constatant par conséquent l’équivalent :

  • d’un produit pour le stock relatif aux matières premières, autres approvisionnements et marchandises
  • d’une charge pour le stock relatif à la production (y compris en-cours)

On débite donc le compte de la classe 3 et on crédite alors les comptes de variation de stocks de charges et de produits correspondant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.