Comptabilisation d’une immobilisation produite

0
2939

Sommaire

Comptabilisation d’une immobilisation produite

Il s’agit ici de voir comment comptabiliser la production d’une immobilisation produite (par opposition à une immobilisation acquise).

Cas où l’immobilisation est produite par l’entreprise (auto-production)

Le coût de production d’une immobilisation  produite par l’entreprise va comprendre le coût des matières consommées (utilisées pour cette immobilisation), les charges directes de production et les charges indirectes de production. Le compte d’immobilisation utilisé aura pour contrepartie le compte 72 : « Production immobilisée ».

Exemple :

Une entreprise construit un entrepôt pour stocker sa production. La date d’achèvement est le 1er juillet. Les coûts constatés sont les suivants : matière consommée : 100 000 €, charges directes de production liées au personnel : 50 000 €, coût total de production de l’entrepôt : 150 000 €.

DateN° de compteLibelléDébitCrédit
--/--Acquisition d’une immobilisation
01/07213Construction immobilière150 000 €
44562Etat - TVA déductible sur immobilisations29 400 €
722Production immobilisée150 000 €
4457Etat - TVA collectée29 400 €

Remarque : une fabrication d’immobilisation est considérée comme une livraison à soi-même, c’est-à-dire que l’entreprise crée un investissement pour ses propres besoins. Dans ce cas, la T.V.A doit apparaître au débit (État – T.V.A déductible sur immobilisation) et au crédit (État – T.V.A collectée), comme dans une vente d’immobilisation. L’entreprise est considéré à la fois comme étant son fournisseur et son client dans cette situation.

Cas où l’entreprise confie les travaux à un tiers : les immobilisation “en cours”

Les immobilisations en cours résultant de travaux confiés à des tiers donnent lieu à des versements d’avance ou acomptes qui doivent être constatés pour mettre en évidence le droit de créance de l’entreprise sur le fournisseur de l’immobilisation concernée. Les avances et acomptes ne donnent pas lieu à un versement de T.V.A et son enregistrés dans le compte 238 : « Avances et Acomptes ».

Exemple :

Une entreprise investit pour la mise en conformité de différents ateliers. Le coût total des travaux s’élèvera à 50 000 € et le 1er novembre, l’entreprise qui construit lui demande un acompte de 20 000 €. Les installations seront mises en conformité pour le 1er avril N+1. Les travaux sont payés le 1er mai.

DateN° de compteLibelléDébitCrédit
--/--Acompte
01/11/N238Avances et acomptes versés20 000 €
01/11/N512Banque20 000 €
Acquisition d'une immobilisation
01/04/N+1213Installations générales50 000 €
01/04/N+144562TVA déductible sur immobilisations9 800 €
01/04/N+1238Avances et Acomptes versés20 000 €
01/04/N+1404Fournisseurs d'immobilisations39 800 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.