Quel est le rôle du Crédit Manager dans une entreprise ?

0
50

Quelle que soit sa taille ou le secteur dans lequel elle évolue, une entreprise se développe grâce au dynamisme de son chiffre d’affaires. S’il incombe à ses commerciaux de s’en assurer, le responsable crédit est garant du bon paiement des factures émises. Voilà entre autres l’un des rôles du Crédit Manager dans une entreprise, mais ce n’est pas tout !

Les missions d’un Crédit Manager

Technique de gestion de crédits venue tout droit des États-Unis, le crédit management occupe progressivement une place prépondérante dans les entreprises françaises. Concrètement, il s’agit de confier à un collaborateur expert la gestion du poste client, et ce dans le but d’améliorer la situation financière de l’enseigne.

En effet, la principale mission du credit manager consiste à sécuriser les ventes en palliant les retards et défauts de paiement, en gros, le risque client. Le but est de permettre à l’entreprise de toujours disposer de liquidités suffisantes pour faire tourner ses activités.

Avant la signature des contrats

Aussi, avant la conclusion des transactions elles-mêmes, le crédit manager vérifie la solvabilité de chaque client. Il évalue ses risques de retard ou de non-paiement de factures via l’analyse pertinente de sa santé financière. Pour cela, il épluche ses bilans annuels afin d’y détecter d’éventuelles causes de retard de paiement.

Il fait de même pour ses comptes de résultat afin de se faire une idée de sa situation économique. En fonction, il oriente les commerciaux vers les clients solvables et les informe sur l’encours de chiffre d’affaires à accorder à chacun d’eux. Il fait de même pour les conditions de paiement de chacun, avec l’élaboration de différentes CGV si nécessaire. Les études de scoring financier incombent aussi au crédit manager.

Crédit Manager

Après la signature des contrats

Une fois les ventes effectuées, au crédit manager également d’effectuer le suivi des paiements et de s’assurer de leur bon encaissement. Si des retards ou des impayés apparaissent, il lance le processus de relance à l’amiable auprès des clients retardataires en leur proposant de nouvelles conditions de paiement. Il fait de même pour les litiges, et si ces processus ne donnent toujours pas de résultats, il doit organiser leur recouvrement judiciaire.

Pour résumer, ces étapes de recouvrement commencent par la mise en place de la politique de relance et finissent pas la gestion et résolution des contentieux, à l’amiable ou judiciaire.

Les qualités d’un bon crédit manager

Pour mener à bien ces différentes tâches, le crédit manager doit disposer de certaines qualités et compétences dans son travail.

Il doit être à la fois bon pédagogue, diplomate et communicant. En effet, sous la supervision de la direction, il doit assister les commerciaux dans leur travail afin de les diriger vers les bons clients. En étroite collaboration avec les autres services de l’entreprise, il doit aussi maîtriser les techniques et stratégies de management nécessaires.

Il doit aussi disposer d’une capacité d’analyse en plus d’une excellente capacité de négociation et de conseil tant auprès des commerciaux que du côté des clients. Bref, le crédit manager est l’un des collaborateurs piliers d’une entreprise, car il permet à celle-ci de bien se développer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.