Définition de la consommation et brève définition de l’épargne

0
6340

Sommaire

Définition de la consommation

La consommation est l’utilisation d’un produit (bien ou service) en vue de satisfaire un besoin. Elle se caractérise par une destruction totale ou partielle du bien ou du service qui peut être progressive. Elle est liée à l’achat, mais tout achat n’est pas nécessairement consommé immédiatement (on peut acheter et garder le produit pour une utilisation ultérieure), tout comme tout produit consommé ne suppose pas nécessairement un achat en amont (cas du vol, des produits gratuits, etc).

Définition de la consommation marchande et non-marchande

La consommation marchande est l’achat d’un bien ou d’un service présent sur un marché afin de satisfaire un besoin et générant un profit (prix de vente strictement supérieur au coût de production) pour son vendeur.

A noter : Les produits vendus à perte (même si la vente à perte est interdite en France) et consommés sont malgré tout comptabilisés dans la consommation marchande.

La consommation non-marchande est la fourniture de produits gratuits ou quasi-gratuits (prix de vente inférieur ou égal au coût de production). L’objectif de cette forme de consommation est de servir l’intérêt général et donc de ne pas instaurer une barrière quant au prix. Les services publics consommés en font partie. Les I.S.B.L.S.M (Institutions Sans But Lucratif au Service des Ménages)  sont des émetteurs de produits et services non-marchands : ce n’est donc pas obligatoirement le secteur public qui émet les produits et services non-marchands.

Définition de la consommation individuelle et collective

La consommation individuelle porte sur des produits dont la consommation d’un individu altère de manière significative celle d’un autre individu. A l’inverse, on parle de consommation collective lorsque la consommation personnelle du produit par un individu n’exclut pas celle des autres dans une certaine mesure. L’éclairage public est un exemple courant de consommation collective : tout le monde peut en profiter dans un même temps. A l’inverse, la nourriture est une consommation personnelle : une fois qu’elle est mangée, elle ne peut plus être consommée par une autre personne.

Définition de l’épargne

L’épargne est la partie du revenu qui n’est pas consommée : on dit de l’épargne que c’est le pendant de la consommation.

On obtient donc l’égalité : R = C + S avec R le revenu, C la consommation et S l’épargne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.