Les utilisations des biens et services

0
2216

Les utilisations de biens et services

Les utilisations des biens et services sont d’abord la consommation finale des ménages, qui regroupe la consommation individuelle des ménages qui couvrent les besoins personnels des ménages, la consommation indivisible ou collective des administrations publiques (à destination des ménages) et la consommation des biens et services venant des I.S.B.L.S.M. La consommation finale des ménages était de 1 500 milliards d’euros en 2006, avec une dépense de consommation individuelle de 1 000 milliards d’euros. Environ 450 milliards des 1 500 viennent des A.P.U et 50 milliards environ des I.S.B.L.S.M. Les biens et services peuvent aussi être consommés en tant que consommation intermédiaire (ensemble des biens et services intégrés dans le processus de production et consommés au fur et à mesure de la production).

Les biens et services peuvent également être investis (F.B.C.F). On utilise d’ailleurs le montant de la F.B.C.F pour connaître le niveau de l’investissement (solde des actifs achetés et des actifs restants). La F.B.C.F est compris entre 400 et 500 milliards d’euros.

La demande effective ou demande globale (termes de Keynes) est la somme consommation et la F.B.C.F. L’investissement peut être matériel ou immatériel (brevet, logiciels, etc).

Les exportations rassemblent les biens et services envoyés à l’étranger à des non-résidents. L’évaluation des exportations se fait F.A.B (Franco à Bord) : on prend le prix à la sortie de l’usine auquel on ajoute le prix de tous les services (transports compris) jusqu’à la frontière française.

Si l’on tient compte du prix de transport, on prend les prix C.A.F (Coût Assurance Fret). En général, les importations sont prises en C.A.F et les exportations F.A.B.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.