Le taux d’intérêt

0
1604

Sommaire

Généralités sur le taux d’intérêt

Taux d’intérêt nominal

Le taux nominal permet de calculer l’intérêt. L’intérêt dépend aussi de la somme placée, mais aussi du temps, de la durée. L’intérêt est le « loyer » de l’argent. C’est un coût pour l’emprunteur et un revenu pour le prêteur.

On a donc : i = C x n x t%.

En général, le taux d’intérêt annoncé est un taux annuel et, dans le cas où la période n’est pas l’année, il convient de calculer le taux correspondant à la période : ce sont les notions de taux proportionnel ou taux équivalent.

Taux fixe ou taux variable

Taux fixe : le taux ne change pas dans la durée.

Taux variable : le taux est indexé sur un indice.

Taux nominal et taux réel

On calcule les intérêts grâce au taux nominal, mais l’argent perd de sa valeur à cause de l’inflation. Le taux réel est le taux nominal corrigé de l’inflation.

Le gain ou le coût calculé à partir du taux nominal ne correspond pas aux gains réels à cause de l’inflation.

Soit r le taux réel, i le taux d’inflation et t le taux nominal.

On a : (1+r) = (1+t) – (1+i).

102 x (1+r) = 104

1+r = 104/102

r=(104/102) -1 = 1,96%

Plus l’inflation est faible, plus le taux d’intérêt réel se rapproche du taux d’intérêt nominal.

 

Intérêts simples et intérêts composés

Principe

On part du principe qu’on ne reçoit les intérêts qu’à la fin du placement.

Intérêt simple : On calcule l’intérêt sur le capital initialement placé. L’intérêt reste constant sur toute la durée du placement. L’intérêt annuel est donc le même tous les ans.

Intérêt composé : Tous les ans, le capital est réévalué de l’intérêt produit pendant l’année écoulée. L’intérêt annuel va être de plus en plus élevé car la base de calcul est de plus en plus grande.

Par exemple, on place 10 000 € au taux nominal de 5% pendant 3 ans.

A intérêts simples : 10 000 x 0,05 x 3 = 1 500 €.

A intérêts composés : 10 000 x (1,05)3 – 10 000 = 1 576,25 €.

 

Utilisation dans la “vie réelle”

En général, pour les placements à court terme, on utilise les intérêts simples. Pour les placements à long terme (plus d’un an), on utilise les intérêts composés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.