La notation financière des obligations

0
50

Sommaire

Principe de la notation

La notation financière ou rating consiste à apprécier le risque de défaut de l’émetteur de l’obligation et, en conséquence, la probabilité de non-remboursement de cette dette financière. Elle permet de mesurer la qualité de la signature de l’emprunteur par des techniques d’analyse financière et de scoring[1]. La notation est censée offrir à l’investisseur une information fiable sur le risque de la créance, qu’elle soit à court terme (marché monétaire) ou à moyen et long terme. Elle n’est pas obligatoire. Les dettes notées peuvent provenir aussi bien d’Etats que d’entreprises.

Les agences de notation

Le marché de la notation est principalement tenu par 3 agences de notation : Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch Ratings qui, moyennant rémunération, évaluent les dettes des entreprises et des collectivités. En pratique, l’agence mandatée a accès à l’ensemble des informations de son client pour pratiquer son analyse.

La notation est réalisée par lettrage, de AAA (triple A) pour la qualité de crédit la plus élevée jusqu’à D pour un défaut de paiement constaté ou imminent.

NB : L’agence chinoise Dagong est la 4ème agence de notation en termes d’influence. Elle a été instituée pour faire “contrepoids” aux 3 autres agences de notation, américaines. D’autres agences de notation financière existent, mais les 3 agences américaines et l’agence chinoise sont les plus reconnues à ce jour.

Influence de la notation financière

La notation financière influence considérablement le coût de la dette en vertu de la relation rentabilité/risque. Plus la note est bonne, plus le taux requis par le souscripteur est faible, plus le coût de la dette est faible pour l’émetteur. En pratique, la notation détermine la prime de risque, le spread, à ajouter au taux sans risque pour obtenir le taux requis par le marché.

Par exemple, spread AAA = 0,3%.

Ratios associés au coût de la dette

On associe au coût de la dette les ratios suivants :

  • DF/K ou Endettement net / capitaux propres : gearing) : < 1 (pas de raison que les prêteurs de fonds s’engagent plus que les actionnaires).
  • DF/CAF ou Endettement net / CAF : mesure la capacité de remboursement (combien d’années de CAF sont nécessaires pour rembourser les dettes financières) : < 4.
  • DF/EBE ou Endettement net / EBE : mesure la capacité de remboursement (combien d’années de CAF sont nécessaires pour rembourser les dettes financières) : < 4.
  • Coût de l’endettement financier net (brut ou net) / EBE (ou EBITDA): Mesure la soutenabilité de la dette : < 0,25 (très satisfaisant).
  • Taux de couverture : EBE (ou EBITDA) / Coût de l’endettement financier net (brut ou net) : < 4.

[1] Attribuer un score à la dette en fonction de ratios pondérés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.