Caisse enregistreuse : guide d’achat 2019

0
172

Toutes activités commerciales nécessitent l’utilisation de caisses enregistreuses pour automatiser le paiement des produits proposés. Afin d’assurer le bon déroulement de son activité, il y a une série de considérations qui doivent être prises en compte pour faire le bon choix parmi la large variété de caisses disponibles sur le marché. Il est très important de définir l’objectif d’utiliser ce type de système.

Aperçu sur les types de caisses enregistreuses

Une caisse enregistreuse est un système de traitement des paiements dans un point de vente. Il existe une large gamme de caisses enregistreuses sur le marché, chacune représente des caractéristiques et des fonctionnalités différentes.

  • Caisse électronique ou numérique : il s’agit du modèle de caisse le plus classique. C’est un choix adapté aux commerçants qui ne souhaitent pas trop investir, qui cherchent des fonctions basiques et privilégient la facilité.
  • Caisse alphanumérique : elle est pareille à la caisse numérique avec des options de plus, telles que le paramétrage des options de tarification et de remises. Elles disposent d’un écran d’affichage, pour montrer le prix de vente du produit au caissier et au client.
  • Système de points de vente informatisé ou mobile : plus connu sous l’appellation terminale de point de vente, c’est une caisse plus développée et très sophistiquée. Grâce à des logiciels, elle permet aux marchands d’effectuer un bon nombre de tâches comme la gestion de stock, l’enregistrement des ventes et des informations client, etc.

Lorsque le contrôle des produits est essentiel en raison de leur variété et de la quantité de détails qu’ils contiennent, il devient alors nécessaire d’utiliser des systèmes plus sophistiqués.

Caisse enregistreuse : critères de choix

Avant de choisir une caisse enregistreuse, il faut tenir compte des besoins et de la taille de l’entreprise. Un petit magasin, qui gère une clientèle limitée avec peu de transactions, n’a besoin que d’une caisse aux fonctions basiques. Une entreprise de grande taille doit opter pour des caisses plus développées capables de gérer plusieurs identifiants, de faire des raccourcis vers les codes produits, de gérer les stocks, et même de scanner les codes-barres. L’évolution sur le long terme est également à considérer lors du choix.

Les fonctionnalités de sécurité : norme 2018

Il est important de penser à la sécurité lorsqu’il s’agit d’une caisse enregistreuse. Des tiroirs verrouillés, des caisses avec mot de passe sont des fonctions à ne pas négliger. Les informations de paiements électroniques sont aussi une préoccupation, il faut prendre en considération les normes de sécurité en vigueur. Le magazine Gataka expose en détail, la nouvelle règlementation 2018 des logiciels de caisse.

Depuis 2018, la loi impose aux commerçants assujettis à la TVA, de disposer d’une caisse sécurisée et certifiée. La certification est délivrée par un organisme accrédité comme l’AFNOR (Association française de normalisation) et permet de se conformer aux normes de sécurisation, de conservation et d’archivage de données. La norme 2018 expose les professionnels à des amendes en cas de non-conformité qui s’élève à 7 500 € par caisse. Le commerçant aura un délai de 60 jours pour mettre en place une caisse conforme, après le paiement de l’amende.

Envisager les options

  • Les caisses enregistreuses sont disponibles avec un large choix d’options : écran LCD tactile, double affichage, compartiment verrouillé, gestion en Cloud, connexion à des applications Android, calcul automatisé des taxes, etc. Il existe également des caisses qui proposent des fonctionnalités CRM. Il suffit d’établir un plan de travail et définir les options qui s’adaptent le plus à son activité.
  • Les caisses enregistreuses sont disponibles avec un large choix d’options : écran LCD tactile, double affichage, compartiment verrouillé, gestion en Cloud, connexion à des applications Android, calcul automatisé des taxes, etc. Il existe également des caisses qui proposent des fonctionnalités CRM. Il suffit d’établir un plan de travail et définir les options qui s’adaptent le plus à son activité.
  • Il est toujours préférable de choisir des caisses qui fonctionnent avec l’électricité et avec des piles en cas de coupure. Les tiroirs sont un élément à ne pas négliger dans une caisse, ils en existent dans différentes tailles (pour les billets et les pièces) et avec des niveaux de sécurité différents. Certains tiroirs caisses proposent deux compartiments permettant ainsi de stocker les factures, les chèques, etc.
  • Une caisse enregistreuse a l’obligation de disposer d’un TPE externe pour les paiements par cartes de crédit. Les caisses qui offrent une facilité d’utilisation avec plusieurs options, telle que les lecteurs de code-barres et les mises à jour régulières des logiciels sont certainement les meilleures.

Déterminer un budget

Un système de caisse peut coûter plus cher qu’une caisse enregistreuse. Les prix des caisses varient beaucoup et le choix dépend souvent du budget. Toutefois, il est essentiel d’opter pour une caisse qui permet de répondre parfaitement à ses objectifs, qui s’aligne sur son budget, et qui respecte les normes de sécurité.

Il existe de nombreuses marques de caisse sur le marché, mais le plus important est de savoir choisir le système qui offre la plus grande facilité d’utilisation en plus d’un support avant et après-vente, ainsi que des mises à jour périodiques des versions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.