Freelancer : qu’en est-il aujourd’hui ?

0
224

Le monde du freelancing a considérablement changé depuis son apparition au début de l’an 2000. La concurrence s’est faite de plus en plus forte chaque année, voyant apparaître de nouvelles formes d’emplois et de statuts de travail. Un contexte dans lequel les pigistes, débutants et expérimentés, peinent aujourd’hui à décrocher un projet, révisant chaque jour leurs tarifs pour rentrer dans leurs frais.

Mais alors, qu’en est-il aujourd’hui du statut de freelance ?

Les types de travailleurs indépendants

Il existe plusieurs types de travailleurs indépendants, que ce soit en freelance ou portage salarial :

Le pigiste

C’est le plus connu des freelancers. Son domaine d’activité est la rédaction print et/ou web. Disposant généralement d’une formation universitaire et pour certains, d’une formation journalistique ou dans un domaine particulier (droit, secrétariat, journalisme, gestion, etc.), il peut aussi bien travailler en local ou à distance – généralement à domicile – selon ses contrats.

Le travailleur indépendant

N’ayant pas toujours suivi de formation académique ou professionnelle, les travailleurs indépendants effectuent généralement des travaux manuels et de construction tels que la plomberie, l’électricité, la peinture, etc. Il peut également s’agir de travaux plus intellectuels, comme celui de rédacteur, mais dans tous les cas, il s’agit généralement de missions ponctuelles, qui obligent le freelance à trouver régulièrement de nouveaux clients.

Le télétravailleur

Le télétravailleur réalise des activités exclusivement à distance, tout en étant salarié d’une entreprise. Télésecrétariat, télévendeur, téléprospecteur… C’est le métier qui a surtout contribué à révolutionner le monde du travail et dans certains pays, à permettre aux jeunes de trouver rapidement un emploi, notamment dans les call-center.

Profitant des avantages de la sous-traitance, de plus en plus d’entreprises délèguent aujourd’hui les tâches les plus chronophages à des travailleurs indépendants pour se concentrer sur leur cœur de métier.

Les avantages et inconvénients d’être en freelance

Permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, cette forme de liberté et d’autonomie séduit de plus en plus de cadres et employés désireux de se lancer à leur propre compte. Néanmoins, ce n’est pas toujours aisé.

Les avantages de travailler en freelance

Être freelance, c’est profiter de nombreux avantages et de plus de liberté qu’avec un emploi classique :

Liberté de choisir son bureau

Si vous êtes pigiste ou télétravailleur, vous pourrez choisir votre lieu de travail selon vos envies : à la maison et en pyjama, à la terrasse d’un café, sous un parasol à la plage, en ville ou à la campagne (avec une connexion Internet) ou en coworking, c’est-à-dire dans un espace de travail collaboratif avec la compagnie de nombreux autres travailleurs indépendants.

Liberté de choisir ses employeurs

Vous choisissez avec qui vous souhaitez travailler, sans être imposé par une limite géographique. C’est l’occasion de pouvoir développer votre portefeuille client et votre réseau professionnel. Dans la mesure où un travailleur en freelance gère lui-même son temps, il peut proposer ses services à autant d’entreprises qu’il le souhaite, tout en profitant de sources de revenus diversifiées.

Liberté d’établir vos propres horaires

Contrairement à un emploi traditionnel où vous devrez travailler à des heures précises chaque jour, en devenant travailleur indépendant vous établissez vos propres horaires et vos jours de travail. Vous pourrez commencer votre travail aussi bien tôt le matin que tard le soir.

Partager plus de moments avec vos proches

Pouvoir célébrer un anniversaire, emmener les enfants durant leurs activités extrascolaires, passer plus de temps à chouchouter vos proches et à vous occuper de votre famille, pouvoir (enfin !) vous mettre au sport avec vos amis… Être un travailleur indépendant vous permet de passer plus de temps avec vos proches, sans omettre d’organiser sérieusement ses temps de travail en parallèle.

Les inconvénients de travailler en freelance

Le métier de freelance comporte également des inconvénients qu’il est important de connaître avant de se lancer.

Des charges de travail et des revenus variables

Avec ce statut, vous pouvez avoir des journées très chargées… ou ne travailler que quelques heures. Ce métier connaît donc aussi bien des périodes de pointe que des périodes plus précaires, où vous avez des difficultés à trouver des contrats et qu’il vous faudra apprendre à gérer. Par ailleurs, en cumulant les employeurs, les charges de travail peuvent aussi varier avec des priorités et des échéances à respecter. Des fluctuations qui peuvent rendre la gestion difficile si l’on n’est pas préparé.

Pas d’avantages communs

Contrairement au salarié classique, vous ne pourrez prétendre à des avantages tels que des congés payés, congés de maladie, etc. Pour partir en vacances, vous devrez prévoir de garder une partie de vos revenus durant le reste de l’année, pour ne pas vous retrouver sans revenus durant ce laps de temps. Cela vous évitera de devoir accepter certaines missions, qui viendraient gâcher vos vacances…

Une concurrence de plus en plus féroce

Pouvoir trouver des clients régulièrement ou travailler pour de gros clients à long terme est l’un des défis les plus importants pour les travailleurs indépendants. Pour ce faire, vous devrez régulièrement promouvoir vos activités, les domaines dans lesquels vous êtes spécialisé, développer votre réseau professionnel, etc.

Plus de responsabilités administratives

En travaillant en toute autonomie, vous devrez acquérir de nouvelles compétences pour gérer l’administration, la facturation et les impôts. Des responsabilités qui peuvent vous prendre beaucoup de temps et être un vrai casse-tête si vous ne connaissez rien aux réglementations fiscales, au droit des contrats ou encore à la comptabilité.

Le portage salarial, une bonne alternative

Grâce au portage salarial, les travailleurs indépendants peuvent déléguer la partie administrative à ladite société, mais aussi intégrer son réseau professionnel. Une alternative qui vous permet de vous lancer dans l’entrepreneuriat tout en bénéficiant des avantages d’un employé « classique ». Ce type de services vous permet notamment d’émettre des factures sans aucune contrainte administrative ou légale. Mais le véritable avantage, c’est que la création d’entreprise n’est plus nécessaire ! La société de portage se rémunérera pour sa part sous forme de frais de gestion.

Être freelance aujourd’hui

Entre 2000 et 2019, le marché freelance en France a connu une forte croissance, mais aussi une concurrence plus féroce venant des autres pays francophones avec des tarifications ultra concurrentielles.

De nombreux spécialistes du monde du travail restent néanmoins optimistes et prédisent même un regain de croissance pour 2025-2030. Mais d’ici là, la tendance va-t-elle s’essouffler ou au contraire est-ce un nouveau statut qui compte s’installer dans le temps ? Au vu de la volonté croissante des travailleurs de bénéficier de davantage de souplesse dans leur travail, il y a fort à parier que les statuts de freelance ou de salarié porté vont continuer d’en intéresser plus d’un.

Comment ce statut va-t-il impacter sur l’organisation du monde du travail ?

Si jusqu’à présent il apparaissait clair pour la plupart des entreprises d’embaucher un salarié pour réaliser une ou plusieurs tâches spécifiques, ces dernières sont de plus en plus friandes de l’embauche ponctuelle d’un freelance. Elle leur permet de ne pas débourser une somme fixe chaque mois, pour un poste qui ne nécessite que des missions ponctuelles et variables.

Alors, les entreprises vont-elles définitivement privilégier ce statut pour répondre à des problématiques ponctuelles et délaisser les autres types d’emploi ? Rien ne permet de l’affirmer avec certitude pour le moment, mais les tendances actuelles sont plutôt encourageantes. Toutefois, pour que ce type de partenariat puisse réellement fonctionner, il ne faudra pas que les chefs d’entreprise oublient qu’une juste rémunération est alors nécessaire pour que les travailleurs indépendants puissent s’en sortir.

Si l’avenir des freelances reste encore incertain, en raison de l’évolution de la société et du monde du travail, il reste un statut de plus en plus plébiscité, qui trouve par ailleurs aujourd’hui de bonnes alternatives d’un point de vue sécuritaire, grâce au portage salarial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.