Estimation immobilière : quels sont les outils de la DGFiP ?

95

Temps de lecture estimé : 1 minute environ

Lorsqu’on vend un bien immobilier, le prix affiché est une donnée clef indispensable. Bien évidemment, rien ne remplacera le coup d’œil et l’expérience d’un agent commercial immobilier, mais il est possible d’avoir une première idée par soi-même. Pour cela, qui de mieux placé que l’administration fiscale pour renseigner avec fiabilité sur le prix de vente ? Quels sont les outils de la DGFiP permettant de réaliser une estimation immobilière ?

Des outils d’estimation immobilière à partir des bases de données de la DGFiP

La DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques) est l'administration qui gère les finances publiques.
La DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques) est l’administration qui gère les finances publiques.

Comment la DGFiP peut-elle fournir des outils pour une estimation immobilière ?

La DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques) est l’administration qui gère les finances publiques. Elle a donc pour rôle d’assurer le prélèvement des impôts et taxes et de contrôler leurs montants. En matière immobilière, la DGFiP a un oeil sur la taxe foncière ou la taxe d’habitation.

La base Demandes de Valeurs Foncières (DVF)

La DGFiP a publié la base Demandes de Valeurs Foncières en avril 2019. Cette base a pour but le recensement de toutes les ventes de biens fonciers intervenues ces cinq dernières années. Elle est téléchargeable en Open Data sur le site Cadastre.Data.Gouv.fr. A partir de ces informations brutes, d’autres entités proposent des outils de visualisation facilitant l’estimation immobilière. 

Patrim

Encore plus pratique d’utilisation, l’administration fiscale a créé l’outil Patrim. Cet outil nécessite de se connecter au préalable à son compte impots.gouv.fr en amont pour y accéder.

A lire également  Lettre de relance pour un recouvrement : comment procéder ?

Patrim permet de connaître facilement le prix d’un bien situé dans un quartier donné et selon des caractéristiques renseignées. Il retourne une fois la requête effectuée les informations suivantes :

  • Département
  • Commune
  • Adresse
  • Date de la vente
  • Année de construction
  • Nombre de pièces
  • N° de l’étage
  • Surface Carrez (en m²)
  • Surface utile (en m²)
  • Prix
  • Rapport Prix / Surface Carrez
  • Rapport Prix / Surface utile

Il est possible d’accéder au détail de la transaction pour obtenir des informations supplémentaires comme les références cadastrales, la présence ou l’absence d’un ascenseur, les matériaux utilisés pour le mur et la toiture, les dépendances éventuelles…

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.