FinanceLa trésorerieNetting : tout ce qu'il faut savoir pour bien comprendre

Netting : tout ce qu’il faut savoir pour bien comprendre

Le netting (ou compensation) est une technique utilisée en finance d’entreprise. Elle consiste à regrouper plusieurs opérations débitrices et créditrices en une seule transaction. De cette façon, on obtient une réduction des coûts et des délais. Il s’agit d’une technique de gestion de trésorerie utilisée en gestion des relations bancaires pour optimiser la trésorerie et améliorer la liquidité. On peut distinguer deux types de compensation : le netting bilatéral et le netting multilatéral.

Nota : Le netting n’est possible qu’en trésorerie. En comptabilité, il se heurte au principe de non-compensation :

Les éléments d’actif et de passif doivent être évalués séparément. Aucune compensation ne peut être opérée entre les postes d’actif et de passif du bilan ou entre les postes de charges et de produits du compte de résultat.

Article L123-19 du Code de Commerce

Le netting bilatéral

Définition

Le netting bilatéral correspond à la situation dans laquelle deux entités regroupent leurs opérations mutuelles pour n’effectuer qu’une seule transaction. On parle aussi de compensation.

Exemple d’une situation de netting bilatéral

La société A doit 1 000 € à la société B et la société B doit 500 € à la société A. Ces deux sociétés pourraient se faire des virements de 1 000 € (de A vers B) et de 500 € (de B vers A). Avec le netting, il n’y a plus qu’un seul versement de 500 € (1 000 € – 500 €) de A verse B.

Le netting multilatéral

Définition

Le netting multilatéral implique plusieurs entités distinctes. Le meilleur exemple dans la vie courante de netting multilatéral est le système de compensation interbancaire. Chaque jour, ce sont des millions et des millions d’opérations qui transitent par les systèmes bancaires. Chacune de ces opérations fait intervenir deux banques (l’émettrice et la destinataire des fonds). Pour les banques, effectuer véritablement autant de transactions entre elles qu’il y a d’opérations serait extrêmement complexe. Elles scindent donc les journées en tranches et envoient des lots de transactions aux systèmes de compensation. Ce sont ces systèmes qui opèrent la compensation en prenant en compte les transactions réalisées au cours de la tranche.

Nota : Les virements instantanés sont, quant à eux, gérés par un réseau de paiement alternatif. Ce réseau est beaucoup plus réactif que le système traditionnel de compensation interbancaire. Ce dernier prend en effet plusieurs heures voire jours avant de compenser les transactions, ce qui est incompatible avec l’exigence d’instantanéité de ces virements.

Exemple d’une situation de netting multilatéral

Exemple : Dans l’exemple précédent, rajoutons la société C, à qui A et B doivent tous deux 500 €. Comment se déroulent les opérations de paiement avec et sans compensation ?

  • Sans compensation :
    • A verse 1 000 € à B
    • A verse 500 € à C
    • B verse 500 € à A
    • B verse 500 € à C
  • Avec compensation :
    • A verse 500 € à B (1 000 – 500)
    • B verse 500 à C

En l’espèce, le netting multilatéral a permis de diviser par deux le nombre de transactions effectué.

Quels sont les avantages du netting ?

Le netting, quelle que soit sa forme, présente les avantages suivants :

Réduction des coûts

La compensation permet de réduire le nombre de transactions. D’autre part, en regroupant les transactions, il réduit le besoin en liquidité temporaire. Il permet donc d’optimiser la gestion de la trésorerie.

Contrôle des paiements et des encaissements

Le netting permet aux entités de mieux suivre et contrôler les paiements et les encaissements. Il permet aussi de réduire la valeur des transactions, ce qui permet là encore d’optimiser la gestion de la trésorerie.

Réduction du recours au crédit

La compensation opérée permet à l’entité de connaître plus rapidement ses positions par rapport à ses partenaires. De cette façon, elle peut mieux prévoir quel sera son besoin et optimiser son recours au crédit.

Accélération des processus de paiement

La compensation permet un transfert plus rapide des fonds entre les entités. En effet, un petit solde est toujours plus facile à régulariser que des grands montants.