Comptabilisation d’une immobilisation par composants

0
29202

Comptabilisation d’une immobilisation par composants

Le principe de la comptabilisation des immobilisations par composants a été retenu par le Plan Comptable Général (Titre III, Chapitre 1, Section 1, Sous-section 2.). Le but de cette approche par composant est de décomposer le prix d’acquisition d’une immobilisation en plusieurs composants significatifs. Les différents composants doivent donc avoir une valeur et un caractère significatifs.

Exemple :

Une entreprise achète un camion au prix de 30 000 €. Ce camion est fait de 2 éléments : le moteur (10 000 €) et le châssis (20 000 €).

[table id=1 /]

La décomposition par composants peut être un outil de gestion car l’entreprise pourra mieux maîtriser les coûts relatifs à l’entretien du moteur ou du châssis. L’approche par composants vise 2 types de dépenses : les dépenses de remplacement dites de « 1ère catégorie » (il s’agit des éléments principaux d’une immobilisation devant être remplacés à intervalles réguliers) et les dépenses de gros entretien, les composants de 2ème catégorie (elles correspondent aux dépenses d’entretien faisant l’objet de programmes pluriannuels). L’évaluation du coût des composants de 2ème catégorie s’effectue à l’intérieur du coût total de l’immobilisation.

Exemple :

Pour un camion à 30 000 €, les composants de 1ère catégorie sont le moteur (10 000 €), le prix de la structure du châssis (20 000 € – 5 000 € de pneus). Les composants de 2ème catégorie sont le coût de la révision des pneumatiques, qui doivent être entretenus, réparés en application de la loi sur les transports routiers tous les 2 ans : 5 000 €.

[table id=4 /]

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.