Les 4 étapes de la consolidation en comptabilité

1
La consolidation a pour but d’établir les états financiers d'un groupe. Quelles sont les 4 étapes de la consolidation ?
La consolidation a pour but d’établir les états financiers d'un groupe. Quelles sont les 4 étapes de la consolidation ?

Temps de lecture estimé : 1 minute environ

La consolidation est un processus qui a pour but d’établir les états financiers de tout un groupe à partir des comptabilités tenues sur chacune de ses entités. Elle permet d’avoir une image globale de la performance financière et de la situation financière d’un groupe d’entités liées économiquement. Quelles sont les 4 étapes de la consolidation en comptabilité ?

La consolidation a pour but d’établir les états financiers d'un groupe. Quelles sont les 4 étapes de la consolidation ?
La consolidation a pour but d’établir les états financiers d’un groupe. Quelles sont les 4 étapes de la consolidation ?

Les 4 étapes de la consolidation en comptabilité

La consolidation se fait en 4 étapes :

  • Définition du périmètre de consolidation : préciser quelles sont les entités consolidables et les entités non consolidables. Les entités consolidables peuvent inclure des filiales, des sociétés partiellement contrôlées ou bien des sociétés en joint-venture.
  • Opérations de retraitement :
    • Conversion des documents comptables établis dans une monnaie étrangère. Pour consolider, on utilise la même devise (monnaie fonctionnelle) pour toutes les opérations.
    • Homogénéisation des comptes sociaux. Pour consolider, il est nécessaire d’utiliser les mêmes méthodes à toutes les opérations survenues. Autrement dit, on doit produire tous les bilans et comptes de résultat selon les mêmes méthodes et principes comptables.
  • Opérations de consolidation :
    • Cumul des comptes des sociétés consolidées par intégration globale ou proportionnelle
    • Élimination des opérations réciproques : il faut faire disparaître les opérations internes en soldant les comptes correspondant de façon à ne faire apparaître que les opérations hors-groupe
    • Traitement des écarts : les écarts de 1ère consolidation (écart d’évaluation, d’acquisition) correspondent à la différence constatée entre le coût d’acquisition des titres d’une société à son entrée dans le périmètre de consolidation et la part de la société mère dans ses capitaux propres, y compris le résultat.
    • Traitement des titres mis en équivalence et des titres des entités intégrées
    • Variation du pourcentage d’intérêt et du périmètre de consolidation.
  • Établissement des états financiers. Les états financiers des entités sont combinés en suivant les règles de consolidation établies en états financiers consolidés. Ces états sont au nombre de 5 en IFRS :
    • Bilan
    • Compte de résultat
    • Tableau de flux
    • Tableau de variation des capitaux propres
    • Notes
A lire également  Quand doit-on établir les comptes consolidés d’un groupe ?

 

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.