Fin des tarifs réglementés de l’électricité : ce qu’il faut savoir

386

Temps de lecture estimé : 2 minutes environ

Les offres de fournitures d’électricité aux tarifs réglementés de vente ou TVR ont été supprimées au 1er janvier 2021. Les concernés par ce changement doivent désormais souscrire à une offre de marché. S’ils ne font pas le choix de leur nouveau contrat, ils basculeront automatiquement vers l’offre du fournisseur d’électricité. 

Fin des TRV de l’électricité : que faire ?

Le tarif bleu ou Tarif réglementé de vente de l’électricité désigne les tarifs fixés par l’État. Ils sont réévalués régulièrement et commercialisés par le fournisseur historique EDF ou d’autres entreprises locales de distribution propre à une commune. Il concerne :

  • Les professionnels employant plus de 10 personnes et avec un chiffre d’affaires de plus de 2 millions d’euros ;
  • Les copropriétés et consommateurs particuliers dont la puissance souscrite ne dépasse pas 36 kVA.

Si auparavant de nombreux acteurs publics ont été éligibles au Tarif bleu, ce n’est plus le cas depuis de 31 décembre 2020. En effet, désormais, les TPE sont les seules qui pourront encore souscrire au Tarif bleu auprès d’un fournisseur d’électricité. Ces TRV ont aussi été supprimés pour les entreprises dont le total du bilan annuel est inférieur à 2 millions d’euros. Dès lors que votre entreprise dépasse les seuils définis, il sera nécessaire de souscrire à une nouvelle offre sur le marché.
Ce qu’il faut savoir, c’est que la fin du tarif réglementé de l’électricité date de janvier 2020. Lorsque votre nouvelle entreprise n’est pas éligible, vous ne pourrez pas souscrire au tarif Bleu. Vous devrez obligatoirement basculer d’offre.

Comparer pour mieux choisir

Le fait que les tarifs réglementés de vente de l’électricité aient été supprimés signifie que les contrats en cours sont automatiquement annulés. Les fournisseurs d’électricité peuvent ainsi mettre en place de nouveaux tarifs et surtout augmenter librement ces derniers. Jusqu’au mois de juin 2023, les fournisseurs proposant les tarifs réglementés doivent informer ses consommateurs de la suppression du tarif bleu. Ils devront également faire savoir la possibilité de souscrire à un contrat de marché. 

Une date d’échéance sera fixée pour changer d’offre. Si cela n’est pas effectué, le consommateur basculera automatiquement vers une offre de marché chez le fournisseur historique. Afin d’anticiper les changements vers une offre qui ne vous convient pas, il est conseillé de comparer les propositions de la concurrence. Comparez les contrats d’électricités disponibles pour sélectionner celle qui correspond à vos besoins et votre budget. Faites appel à une entreprise spécialisée pour vous aider à comparer et choisir l’offre de marché adapté. Cela peut même vous permettre de faire des économies importantes si vous faites le bon choix de fournisseur.

Comment procéder ?

Lorsque vous êtes concerné par la suppression du tarif réglementé d’électricité, il faudra maintenant souscrire à une offre de marché. La signature d’un nouveau contrat va automatiquement mettre fin à celle qui est en cours sans avoir à en informer votre fournisseur. Vous n’aurez pas à payer des frais de résiliations ou des pénalités pour ce changement. De plus, sachez que vous n’aurez pas à craindre une coupure d’électricité. En effet, cela s’explique parce que vous n’allez pas changer de fournisseur d’électricité, mais uniquement de gestionnaire.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.