Fordisme : Les apports de Henry Ford (1863-1947)

0
16170

Fordisme : Les apports de Henry Ford (1863-1947)

Les principes du fordisme

Henry Ford est le dirigeant de l’entreprise automobile du même nom. Il met en pratique les enseignements de l’Organisation Scientifique du Travail (OST) de Frederick Winslow Taylor (division du travail, parcellisation et standardisation). Ford élabore un modèle de “travail à la chaîne” permettant le contrôle de la vitesse de production et remet en cause la fabrication artisanale : l’ouvrier reste à sa place et ne réalise qu’une seule tâche et une seule. Le contrôle du rythme de travail permet d’augmenter les cadences de production au maximum, ceci grâce au système du convoyeur (tapis roulant). L’ouvrier n’est qu’un rouage qui doit suivre le rythme. C’est la naissance de la publicité. Les pièces de rechange sont facilement disponibles grâce à la standardisation.

Ford a doublé les salaires : 5$ par jour
Ford a doublé les salaires : 5$ par jour

Il fidélise ses ouvriers en les ses ouvriers “5$ a day” et en réduisant leur temps de travail de 9 à 8h par jour. Le 5$ a day permet certes d’augmenter le pouvoir d’achat des ouvriers, mais surtout de limiter le turnover et les contestations sociales particulièrement importantes à l’époque.

 

L’application du tayloro-fordisme : la Ford T (1908-1928)

La Ford T (1908-1928), modèle phare de Ford, est le premier produit industriel fabriqué selon les principes du fordisme
La Ford T (1908-1928), modèle phare de Ford, est le premier produit industriel fabriqué selon les principes du fordisme

Henry Ford met en pratique ces apports pour la production de la Ford T, première voiture produite selon les méthodes du tayloro-fordisme. Les coûts relativement faibles de cette voiture permettent à Ford de la vendre à un prix attractif (800$ là où les voitures les moins chères se vendaient à 2 000$) et la rendent accessible au plus grand nombre. La Ford T fut donc vendue à 800 $ alors que les voitures les moins chères se vendaient autour de 2 000 $. A la fin des années 1920, compte tenu des économies d’échelle, son prix avait diminué jusqu’à atteindre les 300$ (soit 3 300 $ actuels environ).

Elle est de ce fait considérée comme celle qui mit l’Amérique sur des roues. Elle fut produite pendant 20 ans, de 1908 à 1928.

Le fordisme a particulièrement réussi grâce à la remise en cause de l’ancienne fabrication artisanale et à l’interchangeabilité des pièces nécessaires à la production. Avant, pour assembler une voiture, on mettait 10 à 15h. En mettant en oeuvre ses principes, Ford est arrivé à ne mettre que 93 minutes pour la phase d’assemblage. La hausse du pouvoir d’achat (permise par le salaire doublée) permet même à l’ouvrier d’acheter sa propre production. La publicité fait également ses débuts et la production de masse entraîne la consommation de masse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.