EconomieLa micro-économie du consommateurLa fonction de demande : comprendre la loi de l'offre et de...

La fonction de demande : comprendre la loi de l’offre et de la demande

La fonction de demande est un concept clé en économie qui révèle le lien intrinsèque entre les prix et les quantités d’un produit sur un marché.

La fonction de demande et la loi de l’offre et de la demande

La fonction de demande est l’expression du lien existant entre les prix et les quantités d’un produit présent sur un marché. Elle correspond à la quantité de biens (en abscisses) qu’un individu souhaite acheter en fonction du prix unitaire considéré (en ordonnées), le vendeur du bien obtenant une recette moyenne Q x P.

Représentation graphique de la loi de l'offre (en vert) et de la demande (en violet)
Représentation graphique de la loi de l’offre (en vert) et de la demande (en violet)

Si l’individu a un revenu fixe, l’augmentation du prix se traduit par une diminution de la quantité qu’il peut acheter. Cette loi est générale, mais comporte deux paradoxes.

Le paradoxe de Robert Giffen (1837 – 1910)

Le paradoxe de Robert Giffen (1837 – 1910) énonce que si le prix d’un bien de nécessité (biens « primaires » ou biens « inférieurs ») augmente, les quantités demandées augmenteront (avant l’augmentation du prix, par peur d’avoir à acheter avec une nouvelle augmentation).

Le paradoxe de Thorstein Veblen (1857 – 1929)

Le paradoxe de Thorstein Veblen (1857 – 1929) énonce que lorsque le prix d’un produit est délibérément élevé, les quantités consommées devraient être plus faibles, mais une partie de la population achète ce produit parce qu’il est cher. Cela leur offre une distinction (effet de snobisme).

L’évolution de la courbe de la fonction de demande

La demande évolue (ce qui explique pourquoi elle se déplace) en fonction de facteurs. Ceux-ci peuvent être exogènes (de l’extérieur, c’est-à-dire indépendants des consommateurs) et/ou bien endogènes (de l’intérieur, c’est-à-dire dépendants des consommateurs).

Par exemple, l’augmentation ou la baisse des prix du pétrole sont des facteurs exogènes. A l’inverse, si le consommateur commet une faute grave et qu’il est licencié, c’est un facteur endogène (propre au consommateur). Ces facteurs peuvent entrainer le déplacement de la courbe de demande.

En cas d’augmentation du pouvoir d’achat du consommateur, la courbe se déplace vers la droite. A l’inverse, en cas de diminution du pouvoir d’achat du consommateur, elle se déplace vers la gauche. Autrement dit, lorsque la demande augmente, elle se déplace vers la droite. Lorsque la demande diminue, elle se déplace vers la gauche.