Consultant conseil : où, pourquoi, quels outils…

117

Temps de lecture estimé : 2 minutes environ

Les raisons de faire appel aux professionnels du conseil ne manquent pas. Faire appel à des experts indépendants spécialisés en telle ou telle matière permet à l’entreprise de bénéficier de leur expertise et expérience selon leurs besoins, tout en économisant en quelque sorte le surcoût s’il s’agissait d’un membre du personnel permanent. En effet, les entreprises n’ont besoin d’experts le plus souvent que très ponctuellement. Par exemple, pour la mise en place d’un nouveau système d’information. Ou encore lors du lancement d’un nouveau produit. Mais où trouver un consultant conseil et quels outils ont-ils à leur disposition ? Quels sont les avantages de faire appel à un consultant conseil pour une entreprise ? Réponses ci-dessous !

Pourquoi faire appel à et où trouver un consultant conseil ? Quels sont les outils qu'ils peuvent utiliser ?
Pourquoi faire appel à et où trouver un consultant conseil ? Quels sont les outils qu’ils peuvent utiliser ?

Les réseaux et outils du consultant conseil

Les réseaux spécialisés

Beaucoup de consultants sont membres de réseaux d’experts. Qualinove, Colibee, A2 Consulting, Fiducial, Ixas Conseil, Axelium, CapiConsult… On ne compte plus ces réseaux qui maillent le territoire français, mais aussi à l’international ! Certes ces réseaux permettent aux consultants juniors de bénéficier d’une certaine notoriété et d’outils mis à leur disposition par le réseau. Mais ils sont aussi sources de coûts importants pour les consultants. Aussi, s’il est judicieux de faire appel à leurs services au démarrage de l’activité, leur intérêt pour le consultant décroît au fur et à mesure qu’il se constitue son propre réseau.

A lire également  L'importance des fournitures de bureau pour le bien-être de vos salariés

Les solutions d’outils indépendants du consultants conseil

D’autres solutions existent néanmoins, comme celles développées par Koonseil, qui propose un large éventail d’outils pour les consultants conseil. Du diagnostic d’entreprise à l’affacturage en passant par la gestion de trésorerie, les outils à disposition du consultant conseil ne seraient pas complets sans un outil d’aide à la détermination de la valeur financière d’une entreprise !

Les consultants conseil, source d’économie pour les entreprises ?

Un coût déterminé à l’avance…

Le coût d’un salarié reste malheureusement très élevé. En plus de son salaire fixe et des charges afférentes, il convient de prendre en considération d’autres éléments. Ceux-ci peuvent être une série d’avantages acquis lors de négociations collectives, par exemple des tickets restaurant ou d’autres avantages négociés par le CSE. Mais aussi d’avantages particuliers comme, par exemple, une voiture de fonction. Sachant qu’en-dehors de ces avantages « facultatifs », il y a lieu de prendre en compte des frais de structure. Ainsi, lorsqu’un nouvel entrant arrive, il convient de paramétrer le logiciel de paye, prestation le plus souvent facturée par les cabinets comptables et sociaux. A ce coût fixe se rajoute le coût variable des bulletins de paye (comptez en moyenne entre 10 €HT et 25 €HT le bulletin). Et bien évidemment le coût des éléments indispensables à l’activité du salarié, par exemple, le matériel informatique ou les fournitures.

Autant de dépenses qui n’auraient simplement pas lieu d’être si l’entreprise avait fait appel à un consultant. En effet, pour l’entreprise qui fait appel à son service, seul le coût de la prestation est à régler. Le matériel et les coûts de structure sont intégrés d’office. Mais comme le consultant restera un laps de temps défini, l’entreprise ne paye que ce qui est consommé. Autrement dit, l’externalisation permet de rendre variable des charges fixes. Et c’est ce qui en fait l’intérêt !

A lire également  La commande publique dépasse ses niveaux d'avant-crise

…pour une expérience et une expertise spécifique

L’entreprise peut trouver des consultants dans une multitude de domaines. Par exemple, dans le recouvrement, le management, la fiscalité, le droit, la finance, la logistique, la GRH (Gestion des Ressources Humaines), la stratégie, la communication, le marketing, le web… La liste est longue, et les entreprises l’ont très bien compris. Elles n’hésitent plus aujourd’hui à faire appel à des freelances ou des cabinets de consultants. Ces freelances ou consultants bénéficient de l’effet d’expérience à son maximum dans la mesure où ils peuvent reproduire chez leur client ce qui a déjà porté ses fruits chez leurs anciens clients.

Les consultants se spécialisent le plus souvent dans un domaine particulier. Ainsi, cela leur permet de développer une expertise certaine au fil du temps. Bien sûr, chaque situation sera nouvelle et différente, sinon, le métier de consultant conseil ne serait pas aussi attractif ! Mais il connaîtra parfaitement son marché et la diversité des situations qui peuvent s’y présenter. D’autre part, il bénéficiera d’une formation adaptée et la plus pointue possible pour mettre à jour ses connaissances et compétences.

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.