La particularité du droit français est la multitude des sources (sources formelles ou informelles) qui le régissent. Ces sources sont soit internationales, soit internes (nationales).

Les sources formelles du droit

La particularité du droit français est la multitude des sources qui le régissent. Ces sources sont soit internationales, soit internes (nationales). Deux types de sources se distinguent en France : les sources dites formelles, qui sont des sources écrites, et les sources dites non formelles, plus discutables et pour la plupart non écrites. Par ailleurs, ces sources sont classées par ordre d’importance : la source au sommet s’impose à toutes les autres.

Les sources du droit de l’Union Européenne

Il existe 4 sources européennes que l’on peut répartir en 3 catégories : les sources originaires (traités), les sources dérivées (règlements et directives) et la jurisprudence.
La particularité du droit français est la multitude des sources (sources formelles ou informelles) qui le régissent. Ces sources sont soit internationales, soit internes (nationales).

Les sources informelles du droit

Le système français ne reconnaît que très peu les sources informelles, contrairement aux régimes anglo-saxons. On appelle sources informelles les sources non écrites et les sources qui rentrent soit dans les décisions de justice, soit dans les contrats. Les plus importantes sont les contrats et les décisions de justice.

L’élaboration de la loi

Quel est le processus d'élaboration d'une loi en France ? Toute la procédure d'élaboration de la loi, du projet de loi à la publication au Journal Officiel.

COURS EN DIRECT

EUR - Euro Member Countries
USD
0,9490
CAD
0,7033
GBP
1,1673
JPY
0,0071
CNY
0,1351
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir nos derniers articles !