FinanceLe diagnostic financier des comptes sociauxL'EBE (Excédent Brut d'Exploitation), un indicateur financier clé

L’EBE (Excédent Brut d’Exploitation), un indicateur financier clé

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est un indicateur financier fondamental qui permet de mesurer la performance économique d’une entreprise. On le calcule à partir des données du compte de résultat. Il représente la ressource d’exploitation dégagée par l’entreprise au cours d’un exercice comptable. L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) représente le résultat d’exploitation dégagé par l’entreprise au cours d’un exercice comptable, après le versement des cotisations sociales mais avant le versement des dotations aux amortissements. L’Excédent Brut d’Exploitation ne prend pas en compte les produits et charges exceptionnels. Il ne prend pas non plus en compte les amortissements ou la politique de financement de l’entreprise (évaluée par le gearing). De cette façon, l’EBE permet de comparer la performance de l’entreprise uniquement concernant sa propre activité indépendamment de sa structure financière et de son utilisation de l’effet de levier financier.

Nota : Lorsque l’EBE est négatif, on parle d’IBE (Insuffisance Brute d’Exploitation).

Comment calculer l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ?

On calcule l’Excédent Brut d’Exploitation à partir du compte de résultat, un des documents comptables obligatoires établi dans le respect des principes comptables. Il existe en effet différentes méthodes permettant de calculer un EBE selon la base du calcul. On peut ainsi le calculer à partir du chiffre d’affaires, la valeur ajoutée ou le résultat net comptable.

Calcul de l’Excédent Brut d’Exploitation à partir du chiffre d’affaires ou de la valeur ajoutée

L’EBE est calculé à partir des données du compte de résultat, pour une période donnée (généralement l’exercice comptable) et de la manière suivante :

Chiffre d’affaires
Coût d’Achat des Marchandises Vendues (CAMV)
= Marge commerciale
– Consommations en provenance de tiers
= Valeur Ajoutée
+ Subventions d’exploitation
– Charges de personnel
– Impôts et Taxes
= Excédent Brut d’Exploitation (EBE), si positif, ou Insuffisance Brute d’Exploitation (IBE), si négatif

Calcul de l’EBE à partir du résultat net comptable

Pour calculer l’Excédent Brut d’Exploitation à partir du résultat net comptable, on opère les calculs suivants :

Résultat net comptable
– Impôt sur les bénéfices
+ Participation des salariés aux résultats de l’entreprise
= Résultat courant avant impôts (RCAI)
– Résultat exceptionnel (= Produits exceptionnels – Charges exceptionnelles)
– Résultat financier (= Produits financiers – Charges financières)
– Quote-part de résultat sur opérations faites en commun
= Résultat d’exploitation
+ Autres charges d’exploitation
– Reprises sur amortissements et provisions (RAP) d’exploitation et transferts de charges
– Autres produits d’exploitation
+ Dotations sur amortissements et provisions (DAP) d’exploitation
= Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ou Insuffisance Brute d’Exploitation (IBE)

Quelle est l’utilité de l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ?

L’Excédent Brut d’Exploitation est un indicateur permettant de suivre comment la société peut :

  • Maintenir son outil de production et le développer
  • Rémunérer les capitaux engagés (capitaux propres et capitaux empruntés)

L’EBE est un indicateur clé pour évaluer la performance économique d’une entreprise. En effet, il permet aux dirigeants comme aux investisseurs de comprendre comment l’entreprise génère des ressources à partir de son activité principale. Associé à la Capacité d’AutoFinancement (CAF), l’EBE s’utilise pour analyser la profitabilité d’une entreprise et sa capacité à générer de la trésorerie.