Droit fiscalBICQuels sont les avantages fiscaux de la location meublée versus la location...

Quels sont les avantages fiscaux de la location meublée versus la location nue ?

Investir dans l’immobilier est l’une des façons les plus efficaces de s’assurer d’avoir des revenus stables sur le long terme. À cet effet, si vous voulez effectuer un tel investissement, vous avez le choix entre deux statuts. Vous pouvez choisir la location nue ou vous tourner vers la LMNP (location meublée non professionnelle). Bien évidemment, chacune des options présente des avantages à prendre en compte. Cependant, sur le plan fiscal, il est préférable d’opter pour la location meublée. Quels sont donc les avantages fiscaux de cette dernière par rapport à la location nue ? Tous les détails dans cet article.

L’impôt sur les revenus est plus réduit

L’un des principaux avantages fiscaux qui découlent de la location meublée concerne l’amortissement du bien. Ce dernier représente la comptabilisation de la dépréciation de l’appartement au fil du temps. Lorsque vous optez pour la location meublée, vous bénéficiez d’une réduction significative sur la base taxable, grâce à elle. Et le plus intéressant est que vous avez la possibilité de vous en charger sur une période définie.

Lorsque vous faites l’amortissement de votre maison, la déduction comptable est réalisée sur vos revenus bruts. Ce qui diminue considérablement le bénéfice imposable et par conséquent le montant de l’impôt que vous payez par rapport aux revenus locatifs bruts.

Par ailleurs, avec l’amortissement LMNP, vous avez l’opportunité de faire une planification fiscale précieuse. Vous pourrez choisir la méthode de déduction comptable qui accroît vos avantages fiscaux tout en restant dans les normes de la juridiction en vigueur. Cette flexibilité est très bénéfique pour les propriétaires, car elle peut les aider à réduire la charge associée à la location meublée.

Si vous vous demandez si l’amortissement du bien est autorisé en location nue, la réponse est non. À ce niveau, la base imposable est plus conséquente, donc les impôts plus importants, comparativement à l’imposition des loyers meublés.

La base taxable est plus faible

Pour la location meublée, les déclarations de revenus locatifs se font généralement en tant que BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Dans ces conditions, l’activité de location est considérée comme un commerce. Ce qui entraîne des calculs distincts au niveau de la base taxable. En plus, en tant que propriétaire, vous pouvez déduire toutes les charges réelles liées à l’appartement meublé pour diminuer considérablement le bénéfice imposable. Il s’agit entre autres des dépenses concernant :

  • Le mobilier ;
  • L’entretien de la maison ;
  • L’amortissement, etc.

Tout ceci permet de jouir d’une fiscalité LMNP réduite. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles son revenu imposable est nettement inférieur à celui de la location nue. C’est la solution la plus pratique pour ceux qui veulent investir dans un bien immobilier de grande envergure. Il en est de même pour les propriétaires qui ont la responsabilité de gérer de grandes charges liées à la location.

En effet, pour la location non meublée, les loyers sont considérés comme des revenus fonciers. Vous pouvez certes déduire certaines charges de vos loyers cependant, elles sont assez limitées. Celles qui sont prises en compte concernent les frais de gestion, les charges de copropriété et les taux d’intérêt pour un prêt. Par ailleurs, un abattement forfaitaire est généralement appliqué sur les revenus fonciers bruts, ce qui rend la déduction possible.

Les charges déductibles du revenu sont moins limitées

Comme mentionné ci-dessus, vous avez la possibilité de déduire des charges liées à la location lorsque vous êtes en LMNP. Mais le plus intéressant est que vous n’êtes pas limité. Vous pouvez même inclure les frais de publicité, de déplacement, de notaire, les primes assurances…, il n’y a vraiment aucune limite.

Ceci est également valable pour le montant de ces différentes charges. Il suffit de justifier les dépenses, comme étant liées à l’activité de la location. L’avantage qui en découle est bien évidemment la possibilité de réduire de manière conséquente votre bénéfice imposable.

Il faut dire que dans la location non meublée, vous n’avez pas la possibilité d’inclure tous ces éléments, mais en plus, certaines charges sont soumises à des restrictions strictes. Par exemple, pour ce qui est des intérêts d’emprunt, ils sont plafonnés par la loi. Il en est de même pour les charges de copropriété qui sont aussi sujettes à des règles spécifiques. En gros, en optant pour la LMNP, vous pouvez planifier votre situation fiscale de manière à maximiser vos avantages. Ce qui n’est pas possible en location nue.

Le net fiscal sur le loyer est nettement meilleur

Tous les avantages fiscaux précédents ont un impact positif sur le net fiscal lorsqu’ils sont accumulés. Pour un même loyer, le propriétaire de la location meublée dispose généralement d’une plus grande partie de l’argent qu’il perçoit. Et ce, même après avoir payé les impôts sur les revenus locatifs. Le fait de profiter d’une réduction au niveau des charges fiscales peut aussi être bénéfique pour la rentabilité de votre investissement. Vous pouvez réaliser d’énormes profits, au point de disposer d’une flexibilité qui vous permettra de réinvestir dans l’amélioration de votre maison, et pourquoi pas dans d’autres opportunités.

Par ailleurs, en optant pour la location meublée, vous pouvez vous charger de la gestion locative de votre appartement ou vous tourner vers une agence immobilière. Il faut dire que cette dernière peut vous permettre de bénéficier d’une rentabilité optimale. Mais, vous devez prendre en compte les obligations légales spécifiques à ce type de location pour être sûr d’être en conformité avec la loi et éviter d’éventuels problèmes juridiques. Elles concernent particulièrement la durée de bail et les normes de meubles, etc.

En résumé, si vous voulez effectuer un investissement dans l’immobilier locatif, il est recommandé de vous tourner vers la location meublée plutôt que celle non meublée. En effet, elle présente de nombreux avantages, particulièrement sur le plan fiscal. Tout d’abord, elle vous permet de profiter d’un impôt sur les revenus plus réduit. Ensuite, vous bénéficiez d’une base taxable moins significative. Par ailleurs, vous n’êtes pas limité par rapport aux charges déductibles. Vous pouvez donc planifier votre situation fiscale de manière à maximiser vos avantages. Enfin, le net fiscal sur le loyer est meilleur.